Dictionnaire de la construction bois

A

aboutage

C’est une technique d’assemblage de boit bout à bout

acrotère

C’est un relief en bordure de toiture dans le prolongement des façades, elle permet de respecter les règles de l’art en terme d’étanchéité en particulier. Elle assure la pérennité des toitures terrasses et des façades

assemblage mi-bois

C’est un assemblage de deux pièces entaillées sur la moitié de leur épaisseur chacune

aggloméré

voir panneau aggloméré

arbalétrier

C’est la pièce principale d’une ferme de charpente, posée en oblique sur l’entrait, et assemblée sur le poinçon en vertical

arêtier

C’est de manière simple la pièce de charpente qui forme l’angle saillant à l’arête d’intersection de deux versants de toiture

aubier

L’aubier est la partie vivante d’un arbre, située sous l’écorce. Il transporte la sève et assure la croissance de l’arbre en période estivale. On nomme l’aubier souvent en opposition au duramen qui est la partie la plus parfaite de l’arbre.

auvent

C’est une petite toiture en saillie sur un mur qui est souvent placée au dessus d’une porte ou d’une fenêtre

B

bardage

C’est un élément d’habillage d’une construction: il peut être astucieusement réalisé en bois (avec des clins), mais par extension il pourra aussi être réalisé avec des autres matériaux assemblés sous forme de plaques

bâtiment à basse consommation (BBC)

Bâtiment qui consomme, pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage, les auxiliaires et la climatisation, 50 kWh/(m2.an) en énergie primaire (m² deSRT modulé selon la zone climatique et l’altitude). Ce terme désigne globalement le niveau de performance de la RT 2012 appliqué aux constructions neuves. A noter qu’est en élaboration la RE 2020 qui pourrait modifier ces données.

bâtiment durable

Le plan bâtiment durable a été lancé en 2009 et fédère un large réseau d’acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune: favoriser la mise en œuvre des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale.

La définition qu’en donne la FFB (Fédération française du Bâtiment): toute construction ou rénovation qui, tout en assurant la qualité de vie des occupants, maîtrise ses impacts sur l’environnement et assure une performance énergétique optimale, en utilisant autant que possible les énergies renouvelables et les ressources naturelles et locales. On parle aussi d’écoconstruction.

bâtiment passif

Bâtiment qui est quasiment autonome pour ses besoins en chauffage. Il utilise les apports gratuits (solaires, métaboliques, d’équipements…) et présente une bonne isolation thermique, le chauffage devenant un simple appoint.

béton de chanvre

Mélange chaux-chanvre qui permet de réaliser des murs sans isolation complémentaire. Peut être appliqué par projection ou coulé dans des banches.

bois de charpente

Le bois de charpente est un bois destiné à la construction. Ce terme de sylviculture désigne un type de bois, une essence utilisée pour la réalisation de charpentes. Le bois de charpente est de grande longueur.

bois lamellé-collé ou BLC

Appelé lamellé-collé ou bois lamellé, il est obtenu par collage de plusieurs lamelles de bois avec des fils de bois parallèle de manière générale. En charpente il s’agit bien souvent de bois d’épicéa, de douglas ou de pin sylvestre. Ce principe permet d’obtenir des pièces de grandes dimensions avec par exemple des cintres permettant de réaliser des toitures cintrées. Il améliore la résistance mécanique du bois lorsque l’on compare cela à une pièce de bois massif. Chez Xyleo, nous l’utilisons souvent dans la construction de bâtiments tertiaires, ou pour des mezzanines de grande portée, des brise soleils ou poteaux de pergolas.

bois lamellé-croisé ou CLT (Cross laminated timber, ou encore X-Lam)

Le bois lamellé croisé est un panneau multicouche qui se compose de lames de bois collées entre elles. Cependant au contraire du lamellé collé, les couches ont des fils de bois qui sont cette fois croisées à 90° entre elles. Cela augmente la rigidité des panneaux ainsi créés, sa stabilité. Ils peuvent permettre de structurer des murs, planchers ou plafonds de plus de 15m de longueur, sur des largeurs d’environ 4m, et ces limites sont principalement dues au poids des panneaux obtenus. Ils sont utilisés pour la construction de bâtiments tertiaires, souvent à plusieurs étages. Les CLT sont fabriqués en usine à base de sapin, d’épicéa, de douglas, de pin sylvestre ou encore de pin maritime.

Les qualités des CLT permettent de réaliser des exploits de construction comme en témoigne par exemple La Mjøstårnet, plus haute tour en bois du monde en mars 2019. Mais les exploits se succèdent maintenant à un rythme soutenu pour détrôner ce record. Voici la vidéo promotionnelle de cette extraordinaire réalisation: ici

C

Caillebotis

C’est un panneau constitué de baguettes en assemblage en quadrillage avec des espaces entre chaque baguette

Certificat d’économies d’énergie (CEE)

Le dispositif des CEE a pour objectif d’inciter les maîtres d’ouvrage à réaliser des travaux de rénovation énergétique. L’incitation, entièrement assurée par les fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburant, peut prendre diverses formes : primes, bons d’achat, prêts bonifiés, etc. Ce dispositif peut donc représenter un levier financier intéressant pour déclencher des travaux d’économies
d’énergie. Depuis le 1er juillet 2015, les travaux en résidentiel éligibles aux CEE doivent être réalisés par des entreprises RGE.

charpente

C’est un assemblage de pièces de bois (ou de métal) qui fait partie de la toiture destinées à soutenir une construction

chantier propre

Les chantiers propres ou à faibles nuisances visent à maîtriser les impacts et nuisances éventuels du chantier sur l’environnement et le voisinage. Il s’agit, pour les entreprises, de mettre en place la meilleure organisation possible pour la gestion des déchets, de limiter les nuisances sonores et les poussières, de ne pas rejeter de produits nocifs dans le sol et l’eau…

châssis à tabatière

Ce sont de petites fenêtres de toit à projection à l’italienne. Lorsqu’elle est fermée, elle est dans la pente de la toiture. Elle s’ouvre comme un couvercle de tabatière (d’où l’origine du nom), vers l’extérieur.

chevêtre

C’est une pièce de bois qui relie deux solives pour ménager une ouverture (la trémie) dans un plancher, par exemple pour un passage d’escalier.
cisaillement

chevron

Cette pièce de bois est placée sur les pannes et la sablière d’une ferme de charpente, dans le sens de la pente du toit. La structure de chevron supporte le lattis ou le voligeage qui reçoit la couverture

CLT (Cross Laminated Timber)

Voir Bois Lamellé Croisé

classes de bois

Il existe 5 classes de bois selon la norme NF EN 335-1 à 3. cette norme effectue ce classement selon les risques d’exposition à l’humidité des bois (donc classement sur l’usage des bois). Chaque classe correspond à un degré de résistance naturelle ou liée à un traitement. L’aubier, partie vivante de l’arbre, n’est pas durable naturellement, mais son retrait est souvent une aberration économique. C’est pour cela que le bois est alors souvent traité pour faire monter le bois en classe.

La Classe 1 correspond aux bois secs pour usage intérieur avec un taux d’humidité inférieur à 20%. Ils sont utilisés pour la menuiserie intérieure hors zones humides de la maison, les parquets, les escaliers, les portes.

La Classe 2  correspond aux bois secs occasionnellement en contact avec l’humidité sous réserve que cela soit inférieur à 20%. C’est le cas des ossatures de maisons, et des charpentes pour peu que cela soit correctement ventilé.

La Classe 3 correspond aux bois fréquemment en contact avec de l’humidité et au delà de 20%. C’est le cas des bois utilisés pour les bardages, ou les menuiseries extérieures comme les fenêtres. Exemple sans traitement: châtaignier, chêne, Pin douglas, mélèze red cedar, pin sylvestre et pin maritime, Azobé et Iroko – Exemple avec traitement: Pin douglas, mélèze red cedar, Epicéa, Pin sylvestre et maritime, sapin

La Classe 4 correspond aux bois potentiellement en contact permanent avec l’eau douce. Ils sont mieux stabilisés et imputrescibles. Parfois ces bois peuvent devenir imputrescibles avec un traitement par exemple de thermo chauffage ou de rétification. Certains bois sont naturellement de classe 4 comme une grande partie des bois exotiques. Ils sont utilisés pour les terrasses, les balcons, les pergolas, les bancs ou encore les poteaux extérieures, ou encore les mobiliers extérieurs. Exemple sans traitement: Ipé, Doussié, Merbau, Moabi et Padouk, Robinier (acacia) – Exemple avec traitement: Chêne

La Classe 5 concerne les essences en contact permanent avec de l’eau salée. Ils sont utilisés pour les piliers de pontons, ou dans toute utilisation de bois immergé. Exemple avec traitement: Pin sylvestre et pin maritime

clin

C’est l’équivalent pour le bardage de la lame de terrasse. C’est l’élément qui permet de constituer le bardage

colombage

C’est un système de charpente de murs à pans de bois dont les vides étaient garnis de maçonnerie légère. Il est le système de construction des maisons alsaciennes d’antan.

conductivité thermique

La conductivité d’un matériau ( ) correspond au flux de chaleur traversant un mètre d’épaisseur de ce dernier pour une différence d’un degré entre ses deux faces. Elle est exprimée en W/m.K (watt par mètre et par kelvin).

construction durable

Notion utilisée pour toute construction qui, tout en assurant confort et santé des occupants, limite au mieux les impacts sur l’environnement, en cherchant à s’intégrer le plus respectueusement possible dans un milieu et en utilisant le plus possible les ressources naturelles et locales. On parle encore d’écoconstruction.

contrefiche

C’est une pièce de bois oblique qui s’appuie sur le poinçon. C’est un renfort pour l’arbalétrier.

contreventement

C’est un élément essentiel de la construction ossature bois en particulier. Le contreventement est une pièce oblique qui consolide par triangulation empêchant les déformations d’une ossature par poussée horizontale (par exemple du fait du vent, d’un séisme). Sans contreventement, pas de construction ossature bois
coupe-feu

couvertine

C’est un élément de protection et d’étanchéité destiné à la partie supérieure d’un mur, d’un acrotère

D

dégriseur

Le dégriseur est un produit qui permet de redonner au bois sa teinte d’origine suite à son vieillissement extérieur. Les UV et les intempéries donnent en effet une couleur grise au bois

duramen

Le duramen est la partie la plus parfaite de l’arbre, dans la partie centrale du tronc, composé lors de la descente de sève. C’est une partie de l’aubier (la partie extérieure sous l’écorce) qui se transforme en duramen. C’est dans le duramen que l’on peut lire l’âge d’un arbre au travers des cernes.

E

écoconception

L’écoconception vise à produire des biens de consommation ou matériaux conçus, dès l’amont de la chaîne de fabrication, en limitant leurs impacts environnementaux (énergie, eau, air…), dans les conditions techniques et économiques du moment. C’est une démarche préventive qui prend en compte l’analyse du cycle de vie du produit, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à son élimination en fin de vie

écoconstruction

écomatériau

Matériau dont l’impact sur l’environnement est supposé limité au cours de son cycle de vie. Exemple : matériau biosourcé, terre crue, matériau recyclé…

échantignole

C’est une cale de bois placée sous un chevron pour empêcher la rotation d’une panne, ou bien sur un arbalétrier pour supporter les pannes intermédiaires
effet de cheminée
efficacité énergétique
encapsulation

encorbellement (on parle de maison à encorbellement)

C’est un débordement en saillie du plancher de l’étage par rapport à la façade qui se trouve en dessous.
énergie intrinsèque

efficacité énergétique

C’est le rapport entre l’énergie directement utilisée (dite énergie utile) et l’énergie consommée (en général supérieure du fait des pertes). L’efficacité énergétique s’applique en règle générale à un équipement énergétique, par exemple la chaudière.

entrait

C’est une pièce horizontale de la ferme d’une charpente sur laquelle sont assemblés les deux pieds des arbalétriers. l’entrait exerce une force qui s’oppose à l’écartement des arbalétriers. C’est donc une pièce de traction.

entretoise

Cette pièce permet de maintenir un écartement constant entre deux éléments

EPDM

C’est un Ethylène Propylène Diène Monomère, des élastomères utilisés dans la construction pour effectuer une étanchéité en particulier sur les toitures terrasses plates.

étude thermique

Calcul de la performance énergétique selon une méthode de calcul conventionnelle, qui permet de justifier le respect de la réglementation thermique (réalisé par un bureau d’études thermiques). Obligatoire dans le cadre de la réglementation des bâtiments neufs (RT 2012) et pour certains bâtiments existants de plus de 1000 m² (RT existant globale).

extension

C’est un agrandissement horizontal d’une maison. Elle apporte de la surface complémentaire en ajoutant de la surface au sol à la construction existante. C’est un des projets préféré de Xyleo avec la surélévation parce qu’il permet d’adapter un bien existant à la taille de la famille en limitant l’impact écologique de la construction. Cela permet aussi de rajouter de la valeur au bien

F

ferme

En charpente, la ferme est un élément d’une charpente non déformable qui supporte le poids de la couverture d’un bâtiment avec un toit en pente. Il y a de nombreux types de fermes dont les plus classiques sont la ferme traditionnelle, la ferme latine. Mais il existe des fermes pour tout type de configuration: ferme sur blochets, ferme boiteuse, ferme à la Mansart, ferme à la Polonceau.

La ferme classique comporte différents éléments: l’entrait, les arbalétriers, les contrefiches, le poinçon, puis les pannes (panne sablière, panne intermédiaire avec ses échantignolles, et panne faîtière), et enfin, les chevrons.

I

isolant acoustique

L’isolant acoustique vise à éviter la propagation de l’ensemble des bruits de la maison, alors que l’isolant phonique ne concerne que les voix. Plus un matériau est dense, plus il est isolant acoustique, en prenant toutefois en compte les effets de peau et de résonance si le matériau n’est pas rigide comme la tôle.

isolant biosourcé

Parmi les isolants thermiques, quelques uns sont dits biosourcés: la laine de bois, la laine de chanvre, le liège, le béton de chanvre, la paille de riz, la fibre de lin, la laine de mouton, la ouate de cellulose

isolant phonique

L’isolant phonique vise à éviter la propagation des bruits de voix

isolant thermique

Matériau possédant une faible conductivité thermique, donc capable d’empêcher le flux thermique de le traverser. Les principaux isolants thermiques sont les suivants: le chanvre (sous forme de béton de chanvre par exemple), la laine de verre, la laine de roche, la fibre de bois (ou laine de bois sous forme flexible), le liège, la laine, mais aussi la paille.

isolation thermique

Procédé qui limite les transferts thermiques entre un milieu chaud et un milieu froid.

isolation thermique par l’extérieur (ou ITE)

Système qui positionne l’isolant à l’extérieur de la structure porteuse, permettant de limiter très nettement les ponts thermiques et d’augmenter l’inertie thermique du bâtiment.

L

laine de bois

voir isolant thermique et isolant biosourcé

laine de verre

voir isolant thermique

laine de roche

voir isolant thermique

lamellé-collé

Voir bois lamellé-collé

lamellé-croisé

Voir bois lamellé-croisé

lanterneau

C’est une ouverture dans la toiture d’un bâtiment (comme une lanterne) qui permet de laisser entrer la lumière. C’est une verrière pour les toits, bien souvent avec ouverture. La marque la plus connue est la marque Velux

linteau

c’est une pièce allongée placée au dessus d’une baie. elle supporte le mur au dessus de la baie.

loggia

balcon fermé sur les côtés et souvent couvert

M

MDF (panneau)

Voir « panneau MDF »

MOB ou Maison à Ossature Bois

C’est le résultat du travail de Xyleo! C’est aussi appelé COB (Construction à Ossature Bois)

matériau biosourcé

Matériau issu de la biomasse. Dans le bâtiment, les matériaux biosourcés les plus utilisés sont le bois, la paille, la chènevotte (chanvre), la ouate de cellulose, le liège, le lin et la laine de mouton. On parle parfois aussi de biomatériaux ou d’agro-ressources.
matière renouvelable

mi-bois

Voir assemblage mi-bois

mur de contreventement

Le mur de contreventement est prévu pour résister aux forces latérales exercées par exemple lors de séisme, mais plus simplement lors de grands vents. Ils servent à prévenir les dommages sur une charpente, ou sur un mur ossature bois.

mur de refend

C’est un mur porteur situé à l’intérieur d’une maison ou d’un bâtiment. Il aide les murs porteurs de façade à soutenir le poids de la charpente et des planchers des étages supérieurs. Il permet de stabiliser le bâtiment en participant au contreventement de celui-ci.

N

O

OSB (panneau)

Voir « panneau OSB »

P

panne

C’est une pièce de charpente qui porte sur les arbalétriers et support les chevrons. il y a la panne faîtière qui est au sommet du toit, la panne sablière en bas de charpente, et les pannes intermédiaires.

panneaux pour la construction

Différents panneaux sont utilisés dans la construction qu’il importe de bien distinguer suivant leur usage

Le panneau MDF (Medium Density Fiberboard, ou encore Medium) est un panneau fabriqué à partir de fibres de bois collées et compressées entre elles. C’est un panneau très dense et lourd. Sa surface est plus lisse, plus esthétique, facile à peindre ou vernir. Il se découpe bien. par contre, il peut gonfler au contact de l’eau sauf s’il est hydrofugé. il est destiné aux meubles d’intérieur.

Le panneau aggloméré est fabriqué à partir de fibres de bois collées entre elles. C’est un panneau standard utilisé dans beaucoup de cas, tant que l’esthétique n’est pas importante.

Le panneau mélaminé est obtenu en collant une couche décorative sur un panneau aggloméré. Le panneau stratifié est une variante avec une résistance souvent plus importante

Le panneau OSB est constitué de lamelles de bois plus longues, collées entre elles à l’aide de résine et de cire. C’est un panneau très utilisé dans la construction du fait à la fois de son côté abordable et de sa bonne tenue au perçage et au sciage. Il est solide et certaines variantes sont utilisables en extérieur en milieu humide. Le nombre de couches peut aller de 6 à 25mm et dépend de l’épaisseur du panneau

pare pluie

Le pare pluie sert à protéger la façade isolée d’un bâtiment contre la pénétration d’humidité, de poussière, d’insectes. elle permet souvent d’améliorer l’étanchéité au vent de la paroi (pare vent) et de limiter l’entrée d’air froid. Par contre, il est perméable à la vapeur d’eau.

pare vapeur

Le pare vapeur  (membrane pare vapeur) permet d’entraver la migration de la vapeur d’eau à l’intérieur d’une paroi. Il se pose généralement sur les surfaces intérieures en séparation d’un espace humide d’un autre espace où l’on ne veut pas de condensation.

pignon

C’est la partie supérieure triangulaire de la façade d’un bâtiment.

point de rosée

Température à laquelle la vapeur se condense pour une pression donnée. elle est importante pour les calculs dans la construction bois.

pont thermique

Un pont thermique est une partie de l’enveloppe du bâtiment où la résistance thermique, par ailleurs considérée comme uniforme, est modifiée de façon sensible par :
– la pénétration totale ou partielle de l’enveloppe du bâtiment par des matériaux ayant une conductivité thermique différente (par exemple, les systèmes d’attaches métalliques qui traversent une couche isolante);
– une différence d’épaisseur des matériaux se traduisant par un changement local de la résistance thermique;
– une différence entre les aires des surfaces intérieures et extérieures, comme il s’en produit aux liaisons entre parois.

R

Il n’y a pas encore de définition associée à cette lettre, mais l’on pourrait dire que c’est le R du Respect que Xyleo met un point d’honneur à avoir dans son travail, pour ses clients, la planète, ses collaborateurs.

S

solive

C’est la pièce de charpente qui s’appuie sur les murs ou sur les poutres pour constituer le plancher d’une pièce.

surélévation

C’est un agrandissement vertical d’une maison, d’un immeuble. Elle apporte de la surface complémentaire en ajoutant de la hauteur à la construction existante sans affecter la surface au sol. C’est un des projets préféré de Xyleo  parce qu’il permet d’adapter un bien existant à la taille de la famille en limitant l’impact écologique de la construction, en particulier parce qu’aucune surface au sol supplémentaire n’est consommée. Cela permet aussi de rajouter de la valeur au bien. La surélévation fait partie des projets d’avenir dans l’objectif de densification urbaine de l’état pour réduire l’impact de la construction sur la planète.

T

U

V

velux

C’est une marque issue du fabricant de lanterneaux Velux (cf. lanterneau)

vide de construction

Le vide de construction est un espace à l’intérieur d’un mur, d’un plancher ou d’une cloison et d’un plancher qui est accessible uniquement à certains endroits.

Vide sanitaire

C’est un vide accessible ou non situé entre le sol et le premier plancher d’un bâtiment. Il est aussi un vide de construction.