Le botaniste Francis Hallé propose à Elon Musk de financer la forêt

francis halleC’est la somme de 100 millions de dollars qu’Elon Musk voulait, dans ses annonces en fanfares dont il est friand, attribuer à la personne qui trouverait la meilleure technologie pour lutter contre le changement climatique.

Dans un très bel article, le botaniste Francis Hallé lui propose d’attribuer ce montant à la forêt, une technologie disponible dans la nature sans le moindre effort de développement et qui est aujourd’hui la meilleure manière connue pour piéger le CO2.

Il indique par ailleurs: « Ma conviction est que le jour où le PIB intègrera les services rendus par la nature, notre forêt primaire vaudra de l’or. Et on sera imité partout ! Avis aux investisseurs… »

Pour en savoir plus, lisez l’article complet publié sur le site de l’Association Francis Hallé pour la forêt primaire